L’Etanchéité alimentaire des réservoirs d'eau potable
30 avril, 2021 par
AFROCHIM, Eya Dhaou

L’Etanchéité alimentaire des réservoirs d'eau potable

 

L’eau pour la consommation humaine et sa conservation

        Il est à noter que la consommation d’eau potable est organisée par des règlementations internationales. Cependant l'organisation mondiale de la santé (OMS) considère l'eau comme la priorité de la qualité de vie dans tous les programmes visant à protéger et à améliorer la santé de la communauté mondiale. Aussi bien, l'union européenne adopte un règlement sur les ressources en eau durables « L’eau n'est pas un produit commercial, mais plutôt un patrimoine qui nécessite une attention particulière en termes de protection, de conservation et de qualité. ».

        De ce fait avoir des réservoirs pour le stockage de l'eau est devenue une condition indispensable. Notamment, dans les zones où l'approvisionnement en eau n'est pas assuré en quantité adéquate ; causant des problèmes d’ordre hygiéniques et sanitaires.

      Néanmoins, ces problèmes diminueront si ces derniers seront utilisés massivement et ne pas les considérer comme inutiles pendant les moments où les pénuries d'eau sont réduites.

       La conservation de l'eau pluviale est d'une importance vitale, en particulier dans les zones urbaines caractérisés par une consommation de masse telles que les institutions publiques (comme les hôpitaux), les zones industrielles et commerciales (usines et centres commerciaux) et les citées résidentielles.

        Aussi bien dans les zones rurales marquées par une fréquence élevée de coupures en eau potable et qui sont à l’origine ; des ressources qui sont saisonnièrement insuffisantes (eaux souterraines, et eaux des barrages alimentés en eaux de précipitation) ou de la défaillance dans la ligne du réseau distribution causant une baisse pression d’eau.

Comment avoir des conditions saines de stockage de l’eau potable dans les citernes en béton appropriées ?     

    Un bon entretien commence tout d’abord par le nettoyage et la désinfestation d’une façon périodique. Car l'eau doit être consommée en circulation sans attendre longtemps dans le réservoir, c'est-à-dire pas seulement en cas de pénurie d'eau. Ensuite on doit vérifier s'il y a des fuites dans les raccords de tuyaux (égouts, chauffage central et installation d'eau) à l'intérieur du réservoir. Puis nous passons à l’imperméabilisation des parois du réservoir et qui doit être avec des matériaux efficaces et qui n’altèrent pas l’eau. 

     Comme exemple de traitement approprié, AFROCHIM propose :                                         
le CUVLO RESERVOIR qui est un revêtement flexible d’imperméabilisation et d’étanchéité en kit pré dosé comprenant : Un composant A (bidon de 10 Kg) : résine en dispersion aqueuse / Et Un Composant B (sac de 25 Kg) : poudre composée du ciment, de charge et d’adjuvants chimiques spéciaux.                                                                                                                                          
Il est destiné à l’imperméabilisation et l’étanchéité aussi bien des bassins d’accumulation d’eau en béton que des chemins, canaux et tunnels en ciment.                                                               
Ceci est conformément aux exigences de la norme internationale EN1504-2 (produits et systèmes pour la protection et la réparation de structure en béton /partie 2 : système de protection de surface pour béton) aussi bien de la norme tunisienne : NT09.14 (Type P1) ; eaux destinées à la consommation humaine à l'exclusion des eaux conditionnées.                                                   Il est à noter que les surfaces doivent être soigneusement traité par le produit d’étanchéité
liquide, en trois couches, pendant 3 jours. Les points de contrôle de l'imperméabilisation sont ; tout d’abord les endroits de rencontre des murs et des sols ensuite les sections de jonction des blocs muraux, et enfin les zones de trappe. On rappelle qu’il faut veiller à ce qu’il n’y aura pas de violation de l'intégrité du béton aux endroits des trous des boulons et des fixations métalliques utilisées pendant le coffrage.  

      Tout cela nous emmène à penser sérieusement à la qualité et la capacité de ces réservoirs. Puisque l’eau et si elle n’est pas conservée dans des conditions propres et saines, elle va changer négativement et ces lieux deviennent favorables pour la prolifération des bactéries et des micro-organismes nuisibles.

 
 

 

 

Qualité